VB Solution
34, Rue Raulin
- 69007 LYON
N°TVA :

Les émotions... serait-ce un nouvel atout pour le manager ?

03/03/2020

Les émotions... serait-ce un nouvel atout pour le manager ?

Longtemps, on nous a fait comprendre qu’il fallait laisser nos émotions à la porte de l’entreprise ! Malheureusement elles ne s’arrêtent pas là. Ce n’est pas aussi simple. Perçues plus comme de la fragilité ou un signe de faiblesse, elles n’ont pas leur place dans notre quotidien de travail.
 
Sauf que c’est tout le contraire, plus vous refusez, niez vos émotions, plus elles se manifestent, vous submerge et les premiers symptômes apparaissent.
 
Le tabou qui pèse sur les émotions en entreprise conduit les collaborateurs et les managers à adopter une attitude d’évitement. Or l’émotion est une réalité biologique. Les neurosciences aujourd’hui ont démontré l’importance des émotions dans la prise de décision et leur impact au niveau du collectif.
 
Sujet que je connais bien, en tant qu'ancienne dirigeante - dans ma vie d'avant - j'ai pu observer la "non place" des émotions en entreprise ... sujet avec lequel on est pas à l'aise ... il ne faut surtout pas laisser transparaitre quoi que ce soit... il faut se montrer fort... pas le temps pour cela ... etc...
 
Depuis de nombreuse années - dans ma vie d'aujourd'hui, je travaille sur le sujet des émotions qui me passionne et qui m'a fait comprendre que nous ne pouvions pas faire SANS mais qu'au contraire, nous pouvons faire AVEC. Cela m'a apporté équilibre, stabilité, humanité ... une source d'énergie puissante plutôt que des blocages !
 

POURQUOI DÉVELOPPER AUJOURD’HUI L’INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE EN ENTREPRISE ?

 
Les individus qui accordent plus d’importance à leurs émotions dans l’entreprise ont une balance émotionnelle plus positive, ce qui signifie qu’ils sont plus heureux que ceux qui les ignorent. Une meilleure compréhension de son fonctionnement émotionnel permet de :
  • Mieux gérer la pression
  • Prendre de meilleures décisions
  • Travailler en collaboration avec les autres
  • Faire preuve d’empathie et de flexibilité dans l’échange de nouvelles idées
  • Accepter la rétoaction avec ouverture et optimisme
Ce sont là des compétences clés dans un monde qui est en pleine évolution. La révolution technologique change la façon dont nous vivons, travaillons et interagissons.
 
L’intelligence émotionnelle est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et interpersonnelles qui influencent la manière dont nous nous perçevons, nous nous exprimons, nous développons et maintenons des relations harmonieuses, nous prenons des décisions, nous agissons dans la difficulté.
 
Grâce à la recherche scientifique et notamment Antonio Damasio - professeur de neurologie - on sait que des lésions du cerveau, privant l’individu de ses émotions, entrainent de nombreux dysfonctionnements comportementaux.
Les émotions apportent du sens aux expériences du quotidien, informent sur les événements traversés et influent sur la perception du monde. Accueillir sereinement les manifestations émotionnelles est un atout pour celui qui veut nouer des relations authentiques et renforcer sa capacité d’influence.
 
Alors comment faire ?
 
Une meilleur compréhension de son fonctionnement émotionnel permet de mieux gérer son stress et ses affects négatifs. En remettant les émotions à leur juste place, grâce à des exercices simples : sophrologie, cohérence cardiaque ... , une prise de conscience devient alors possible. De nombreuses méthodes existent aujourd’hui et sont accessibles à chacun d’entre nous.
 
La Sophrologie permet de devenir de plus en plus conscient de son corps, de ses ressentis, la respiration permet de réguler les effets du stress et de retrouver le calme. Ces pratiques régulières permettent de prendre du recul sur ses émotions pour mieux réagir aux situations de notre quotidien.
 
En 2018, une étude indique que la moitié des managers n’ont pas demandé à occuper leur poste ; 66 % des salariés n’aspirent pas à devenir des managers. Le job de chef est loin d’être aussi facile qu’on l’imagine ! Gérer le quotidien, anticiper, performer, motiver ses troupes et en plus prendre en considération les émotions de chacun ... requiert un certain talent.
 
Il semble pourtant que plus on s’élève dans la hiérarchie moins on est dans l’empathie et la compréhension de l’autre. Ceux qui sont en haut de la pyramide ont tendance à perdre en capacité de déchiffrer les émotions d’autrui.
 
Les neurosciences démontrent qu’il vaut mieux se montrer positif. Si nous avons du mal à travailler avec quelqu’un, même en faisant tous les efforts du monde, il suffira d’un détail pour que cela ne se passe pas correctement et vous penserez : « Ah ! J’avais raison ». Le cerveau aime avoir raison et nous rentrons dans un cercle vicieux.
 
La solution, en prendre conscience et casser ce mécanisme pour avoir une attitude positive vis-à-vis de son équipe.
 
Une autre étude démontre que le comportement d’un manager se modifie subtilement quand il croit que son équipe est bonne, ce qui conduit celle-ci à devenir plus efficace. Convaincu que son équipe est bonne, le chef se montre plus à l’écoute de ses collaborateurs et de leurs émotions, les aide à avancer et ... s’améliore en tant que leader.
 

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site